Pedro Horacio Pétreigne est décédé

Personnage éminent et fils d’émigrant, Pedro Horacio PETREIGNE est décédé le 13 janvier 2011 à l’âge de 90 ans.

 Il était né à Rauch le 4 septembre 1920.

 

Son père, Charles PETREIGNE, né à Lucq de Béarn le 4 novembre 1873 dans une famille de 10 enfants, émigra en Argentine le 5 janvier1891 et s’y maria en septembre 1908. Il avait été précédé par son oncle Daniel puis, accompagné et suivi par 4 de ses frères et sœurs : Julie, Denis, Ursule et André.

Sa mère, Jeanne ESPONDABURU fille de Guillaume ESPONDABURU, originaire de Bussunaritz-Sarrasquette près de St-Jean Pied de Port naquit en Argentine le 30 mai 1880.

 

Pedro Horacio PETREIGNE avait épousé Elsa LABORDE, petite fille de Romain LAMARCHE, né lui aussi à Lucq de Béarn. Ils eurent 4 enfants : 2 filles et 2 fils.

 

Il avait suivi des études primaires à l’école de Rauch et s’était dédié aux tâches rurales dès sa jeunesse tout en manifestant un grand intérêt  pour les  activités sociales et culturelles

Autodidacte, il avait nourri ses connaissances par la lecture et montré sa préférence pour l’investigation historique et la politique.

 Affilié à l’Union Civique Radicale, il fut conseiller municipal de Rauch durant 3 périodes et, en 1962, candidat à la mairie de la ville. Elu en 1963, il s’acquittera de cette fonction jusqu’au coup d’état militaire de 1966.

En 1973 il fut à nouveau élu maire jusqu’à la révolution de 1976 qui marque l’arrivée d’une nouvelle junte militaire.

Sa passion pour l’histoire le porta à faire des recherches sur la partition et la fondation de la ville de Rauch décidée le 31 août 1865 à Buenos Aires. Il écrira son premier livre sur ce thème, « Rauch, fundacion del pueblo y partido » en 1991.

En 1995 il écrira un deuxième ouvrage « Rauch en el tiempo » suivi d’un 3ème cette année 2010 sur le même sujet. Aujourd’hui, la ville de Rauch s’étend sur 420.000 hectares et compte environ 15.000 habitants.

Il donna de nombreuses conférences à Mar del Plata, Ayacucho, Olavarria, Pila, Rauch et La Plata, et  participa à diverses journées sur l’Histoire de la Province de Buenos Aires. 

Il était membre  du Centre des Etudes Historiques de Tandil et de l’Académie des Etudes Historiques de Dolores.

 

Haut de page Haut de page

Petites annonces

  • PALMARÈS DU CONCOURS DE NOUVELLES des 20 ans

    Nous avons reçu 4 nouvelles en espagnol (3 argentines, 1 d’ici; tous adultes); 6 nouvelles en français (3 d’Argentine, 3 d’ici, 1 moins de 18 ans) 3 nouvelles en occitan (2 adultes, 1 de moins de 18 ans). Les jurys: Espagnol : Marielle Nicolas, Sonia Cutri; Français : Ariane Bruneton , Jean François Laborde, Jean Puyade; Occitan: Philippe Biu, Jean-Luc Landi. Les jurys ont communiqué leur choix.

    Pour les textes en espagnol c’est VOLVER d’Ana LABARONNIE qui a été choisi

    Pour les textes en français c’est À L’ORIGINE de Maryse ESTERLE
    Et UNE TRADITION DE FAMILLE de Francisco Macias BARON pour les moins de 18 ans

    Pour les textes en occitan c’est PÈIR/PEDRO de Jean Pierre DARRIGRAND
    Et pour les moins de 18 ans c’est MI LUGAR EN EL MUNDO œuvre collective de Alix Mallet-Baucor, Octavie Cardeilhac-Charbonnier et Eric Ruiz

    Le conseil d’administration a décidé de publier toutes les productions en mettant en valeur celles qui sont primées. Une préface et des notes de la rédaction préciseront le contexte de ces écrits. Des illustrations y seront inclues ainsi que les paroles d’une chanson des Pagalhós. Le recueil sera imprimé à 250 exemplaires. Nous travaillons à cette réalisation.

  • ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2016, LE 30 AVRIL à MONEIN

    Le 30 avril se déroulait à Monein la vingtième assemblée générale des Amis de l'AFAB. Cette vingtième année de l'association a été très active comme en témoignait le rapport présenté par le secrétaire. Les actions pour faciliter les échanges entre habitants des deux pays ont ponctué 2015 et notons parmi eux le voyage d’une classe du Lycée Saint Cricq jusqu'à Buensos Aires et Mar del Plata. L’AFAB a aussi dignement fêté son anniversaire. Exposition, conférence et lecture de lettres avec le Méliés et sauts béarnais et tango avec Menestrèrs Gascons et Tangueando ont rythmé ces festivités dont l’aboutissement fût un repas à la villa St Basil’s avec un un concert de guitare. Puis la réunion des membres de l’AFAB se terminait en évoquant de nombreux projets à venir dont elle confiait la réalisation au nouveau conseil d'administration avant de partager la traditionnelle poule au pot à l’Estaminet. Bientôt en ligne le compte-rendu.


Tout consulter

Nous contacter

Merci d'utiliser le formulaire suivant afin de nous contacter.
Contacter l'association