Christine Pintat Fondatrice et Présidente de Casa Rafael

Portrait d'une béarnaise installée à Buenos-Aires, qui se consacre à une oeuvre ambitieuse...

      A Morlanne*, la Tour**, comme elle dit, résonne encore de cris et de rires d’enfants.... Ce fut le théâtre de ses jeux près du Moulin où elle est née... 

Ses souvenirs sont intacts : les fresques du 16ème dans la Tour, la porte de l’église fortifiée qu’elle reconnaitrait entre mille ...et LE château Ritter appelé tout simplement de nos jours le château de Morlanne... à l’autre bout de la « carrère » !

Après des études à Pau et Toulouse elle sera pendant près de trente ans fonctionnaire internationale basée à Genève. Elle sillonne la planète, avions, hôtels, aéroports font partie de son quotidien...
A l’heure du calme retrouvé...à la retraite, elle souhaite s’investir dans un travail de terrain... Les droits de l’homme sont son fil conducteur, et plus précisément ceux des enfants...
Elle s’interroge...
Va-t-elle se joindre à une organisation humanitaire existante ?
Ne vaudrait-il pas mieux créer sa propre structure malgré les difficultés qui vraisemblablement baliseront le chemin ?

Après avoir regardé du coté de la Bolivie, sa décision est prise : elle s’installe en Argentine et décide de créer une fondation... 

Ce sera Casa Rafael dont elle est la présidente et coordonatrice générale sur le terrain.
Une œuvre ambitieuse dédiée aux enfants des secteurs les plus défavorisés du quartier de La Boca, à Buenos Aires capitale de l’Argentine.

Depuis février 2006 Casa Rafael accueille quelques 200 enfants de 5 à 18 ans en situation de risque psycho-social. Casa Rafael applique les techniques de l’ « éducation par l’art » dans des ateliers qui sont avant tout des espaces de socialisation.
Là,  les enfants apprennent à travailler dans le respect et la valorisation de la différence. Ils prennent conscience de leur propre valeur et du caractère nocif de la violence verbale et physique : un apprentissage difficile, qui contraste avec leur expérience quotidienne dans un quartier où les règlements de compte, y compris à main armée, sont monnaie courante.
La voyageuse a posé ses valises dans ce pays qui accueillit autrefois quelques-uns de ses ancêtres ...
Hasards de la vie ? Il suffit de le croire ...
A la barre de son navire, contre vents et marées car les soutiens sont rares, elle tient le cap ...fermement,  mais n’hésite jamais à mettre les mains dans le cambouis... pour les enfants de la Boca qui, dit-elle, lui apprennent chaque jour quelque chose.
La vraie vie ...quoi !

Ah...au fait vous aviez dit : ...retraite ?....


*Morlanne est un village du Nord du Béarn situé à 32 kms de Pau.

** la Maison Belluix, datée du début du 16ème siècle appelée aussi abbaye laïque ou Maison Domec.

Haut de page Haut de page

Petites annonces

  • PALMARÈS DU CONCOURS DE NOUVELLES des 20 ans

    Nous avons reçu 4 nouvelles en espagnol (3 argentines, 1 d’ici; tous adultes); 6 nouvelles en français (3 d’Argentine, 3 d’ici, 1 moins de 18 ans) 3 nouvelles en occitan (2 adultes, 1 de moins de 18 ans). Les jurys: Espagnol : Marielle Nicolas, Sonia Cutri; Français : Ariane Bruneton , Jean François Laborde, Jean Puyade; Occitan: Philippe Biu, Jean-Luc Landi. Les jurys ont communiqué leur choix.

    Pour les textes en espagnol c’est VOLVER d’Ana LABARONNIE qui a été choisi

    Pour les textes en français c’est À L’ORIGINE de Maryse ESTERLE
    Et UNE TRADITION DE FAMILLE de Francisco Macias BARON pour les moins de 18 ans

    Pour les textes en occitan c’est PÈIR/PEDRO de Jean Pierre DARRIGRAND
    Et pour les moins de 18 ans c’est MI LUGAR EN EL MUNDO œuvre collective de Alix Mallet-Baucor, Octavie Cardeilhac-Charbonnier et Eric Ruiz

    Le conseil d’administration a décidé de publier toutes les productions en mettant en valeur celles qui sont primées. Une préface et des notes de la rédaction préciseront le contexte de ces écrits. Des illustrations y seront inclues ainsi que les paroles d’une chanson des Pagalhós. Le recueil sera imprimé à 250 exemplaires. Nous travaillons à cette réalisation.

  • ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2016, LE 30 AVRIL à MONEIN

    Le 30 avril se déroulait à Monein la vingtième assemblée générale des Amis de l'AFAB. Cette vingtième année de l'association a été très active comme en témoignait le rapport présenté par le secrétaire. Les actions pour faciliter les échanges entre habitants des deux pays ont ponctué 2015 et notons parmi eux le voyage d’une classe du Lycée Saint Cricq jusqu'à Buensos Aires et Mar del Plata. L’AFAB a aussi dignement fêté son anniversaire. Exposition, conférence et lecture de lettres avec le Méliés et sauts béarnais et tango avec Menestrèrs Gascons et Tangueando ont rythmé ces festivités dont l’aboutissement fût un repas à la villa St Basil’s avec un un concert de guitare. Puis la réunion des membres de l’AFAB se terminait en évoquant de nombreux projets à venir dont elle confiait la réalisation au nouveau conseil d'administration avant de partager la traditionnelle poule au pot à l’Estaminet. Bientôt en ligne le compte-rendu.


Tout consulter

Nous contacter

Merci d'utiliser le formulaire suivant afin de nous contacter.
Contacter l'association